François Weislinger
Raphaël Meyer
Priorités
Société
Le plein emploi
Environnement
Exclusion
Petit commerçant
Engagements
La charte
Le président

La protection de l'environnement

Beaucoup d’entre nous acceptent comme inévitable que nos rivières soient de égouts, que l’eau que nous buvons ait été contaminée par des déjections, des résidus de pesticides, des nitrates, que les terres cultivables s’érodent plus vite que les processus naturels ne peuvent les régénérer, que les mers soient pillées, que les forêts soient abattues, que les aliments soient suspects ; que l’air que nous respirons soit déstructuré par les pics d’ozone et la concentration de CO2.

Aujourd’hui, toutes les créatures de la terre portent dans leurs tissus, dans leur sang, des traces de produits chimiques.
Il est scientifiquement prouvé que la majorité des maladies cardiovasculaires et des cancers est le fruit de notre mode de vie et de notre environnement.
Respectons notre environnement


A force d’utiliser les produits chimiques, les abeilles disparaissent, la biodiversité se meurt, la chaîne alimentaire se raccourcit et les moustiques prospèrent et le chikungunya apparaît.
Continuer à prôner un libéralisme intoxiqué par les virus de la croissance et du profit n’est pas la solution.

Il faut passer de l’écologie verbale à l’écologie active, la solution ne peut être qu’une décision politique

Ce site a été réalisé par Digital Design